Quel parquet choisir pour une salle de bain ?

Votre devis en ligne en 2 minutes !

DÉCOUVRIR

Pendant trop longtemps, carrelages et faïences ont été les seuls revêtements admis dans les salles de bains. Pratiques, il leur manque cependant un côté chaleureux. Sur ce plan, les parquets marquent un point. Taillés dans des bois spéciaux, ils sont désormais en mesure de réchauffer l'atmosphère de n'importe quelle pièce. Mais quel parquet choisir pour une salle de bain ?

Quel parquet choisir pour une salle de bain : illustration
Rustique et chaleureux !

Est-il possible de mettre du parquet massif dans une salle d'eau ?

Le parquet massif est le summum des revêtements en bois. Avec son caractère affirmé et son allure distinguée, il donne immédiatement aux salles de bains un faux-air de boudoir. Attention cependant… Pour que l'humidité n'ait pas raison de votre sol, vous devrez faire preuve de prudence.

La première option consiste à choisir un parquet massif fait avec des espèces exotiques. Teck, iké, wembé, moapi et merbau sont connus pour être hydrofuges. Originaires de forêts tropicales, ces essences sont génétiquement équipées pour résister aux environnements humides.

Si vous préférez utiliser des bois européens, votre parquet massif devra impérativement être rétifié, c'est-à-dire mis en étuve pour devenir résistant. Par la suite, une couche d'huile sera appliquée pour le rendre imperméable.

Quels sont les plus et les moins du parquet massif en salle de bain ?

Si le parquet massif séduit autant, c'est parce qu'il est d'une longévité extraordinaire. Il est fort probable qu'il vous survive et que plusieurs générations le foulent. Par ailleurs, c'est un excellent isolant qui bloque aussi les sons que les courants d'air.

Seule ombre au tableau : son prix. Du fait de la qualité des matériaux qui le composent, un parquet massif digne de ce nom sera toujours onéreux. Mais si vous avez le budget nécessaire, pourquoi vous en priver ?

Est-ce une bonne idée d'installer du parquet stratifié dans une salle de bain ?

Aujourd'hui, il est facile de trouver des parquets stratifiés conçus pour les salles de bain. Comme leur nom l'indique, ces revêtements supportent parfaitement les conditions particulières des salles d'eau. Humidité et variations de température n'ont pas d'emprise sur eux.

Petite précision : seuls les parquets stratifiés traités peuvent être installés dans une salle de bain. N'utilisez pas le même modèle que dans votre chambre au risque de vous retrouver face à un désastre.

Quels sont les avantages et inconvénients du parquet stratifié ?

Premier élément qui vous attirera vers le parquet stratifié : son prix. Beaucoup plus abordable qu'un parquet massif, il est une aubaine pour les personnes au budget serré. En fonction de ses caractéristiques, il coûtera entre 10 et 50 € par mètre carré.

Offrant une excellente isolation thermique, le parquet stratifié est facile à poser grâce à un système d'emboîtement baptisé "click system". Par ailleurs, il se nettoie et s'entretient très facilement.

Pour autant, ce parquet n'est pas exempt de défauts. L'un des reproches qui lui est fréquemment fait, c'est que son isolation phonique laisse à désirer. Pour éviter d'entendre ce que disent vos voisins, vous devrez rajouter une sous-couche.

Du fait de sa faible durée de vie, il doit aussi être changé plus fréquemment. Et parce qu'il est uniquement possible de le poser par flottaison, il n'est pas rare que des planches bougent.

Pourquoi installer un parquet acacia dans une salle de bain ?

Récemment, le monde du BTP s'est pris d'affection pour le parquet acacia. C'est un bois qui revient souvent lorsqu'on cherche quel parquet choisir pour une salle de bain. Lumineux, ayant une aura exotique, il sied particulièrement bien aux pièces humides. Apportant un "relief visuel" à la salle de bain, il ne peut être posé que par des professionnels.

Votre parquet est abîmé par des projections d'eau ? Vous pouvez vous fier à nous. Les Ponceurs Normands se spécialisent dans la rénovation de parquets à Paris.