Traitement anti xylophages de parquet à Paris

Votre devis en ligne en 2 minutes !

DÉCOUVRIR

Avez-vous besoin d’un professionnel pour effectuer le traitement anti xylophages de votre parquet à Paris et en Île de France ? C'est un service que nous proposons depuis des années, et nous allons tout vous expliquer ici.

Vous pouvez également lire cette page qui résume assez bien notre prestation, ou nous contacter ici pour un devis ou une première estimation.

Les Ponceurs Normands pour le traitement anti xylophages de votre parquet

Installée à Paris, la société « Les Ponceurs Normands » étend également sa zone d’intervention en Île-de-France. Elle met, à travers son équipe professionnelle et dynamique, son expertise, son savoir-faire et ses compétences à votre disposition pour un travail de qualité au meilleur prix.

Pour tous vos travaux de rénovation, ponçage, vitrification, changement de lamelles, entretien et traitement insecticide / fongiques pour les parquets massifs, contactez-nous à l’adresse suivante :

Que veut dire "xylophage" ?

Xylophage est un mot qui provient du grec ancien. Il est formé par le mot « xúlon » qui signifie « bois » et le mot « phageîn » signifiant « manger ». Xylophage désigne un organisme vivant (généralement des animaux) qui se nourrissent des branches, troncs ou encore racines des arbres. Ces animaux, qu’ils soient à l’état larvaire ou adulte, se nourrissent aussi bien des arbres vivants que ceux qui sont morts. Ils s’attaquent donc même aux dérivés du bois.

Par ailleurs, les insectes dits xylophages sont à distinguer des saproxylophages et des pyrophiles. Tandis que les derniers se nourrissent des bois que les incendies des forêts ont brûlés, les premiers mangent les bois morts qui sont déjà en phase de décomposition.

Quels sont les insectes xylophages présents à Paris ?

Sont présents à Paris, le capricorne des maisons, les vrillettes, le lyctus, et les termites.

Le capricorne des maisons

Le capricorne des maisons est un xylophage qui raffole des meubles et des poutres. Il aime se loger dans les coins secs et chauds ainsi que les combles en bois résineux. En été, cet insecte peut pondre, dans les fissures du bois, jusqu’à 100 œufs environ. Il met de 3ans à 10 ans pour passer de l’étape larvaire à l’état adulte. Une fois à cette seconde étape, sa durée de vie se limite à 25 jours.

Les vrillettes

Ces insectes existent en deux catégories 

  • La petite vrillette

Elle mesure entre 2 et 3 mm de longueur. Elle se nourrit des œuvres d’art et des meubles.

  • La grosse vrillette

Sa longueur se situe entre 6 et 9 mm. Elle raffole du bois d’œuvre que les champignons ont ramolli ou celui qui est humide.

Cet insecte vit plus parmi les êtres humains que dans la nature. Il peut pondre jusqu’à 200 œufs. Quand il grignote le bois, il y laisse des trous. Ces derniers s’accompagnent, souvent en surface, d’un petit amas de vermoulure.

Le lyctus

Le lyctus est un type de xylophage qui mesure entre 2,5 et 8 millimètres de longueur. Cette bestiole a un goût prononcé pour les bois azotés qui sont encore neufs, car possédant de l’amidon.

En France, on rencontre deux catégories de lyctus :

  • Le lyctus brun provenant de l’Amérique

Cette espèce est la plus répandue. Lorsqu’elle s’installe dans une habitation, elle y creuse des galeries discrètes. Pour ce faire, elle suit les veines du bois.

  • Le lyctus linearis

Il est d’origine européenne.

Les termites

Tout comme chez les fourmis, les termites vivent en colonie sociale. Ils se nourrissent de bois. En dévorant ce dernier, ces insectes xylophages ne produisent aucune sciure. La plupart du temps, ces bestioles restent invisibles. Ce qui fait qu’il n’est pas facile de se rendre compte de leur présence.

En plus de s’attaquer au bois même, les termites infestent les dérivés de celui-ci (poutres, parquets, etc.). Ils sont capables de provoquer d’importants dégâts. Ils peuvent même fragiliser votre bâtiment en entier, compromettant ainsi la sécurité de ses habitants.

Notre traitement anti xylophage pour parquet à Paris

Nous faisons usage des meilleures techniques pour procéder au traitement de vos parquets.

Le bûchage comme traitement anti xylophage

Le bûchage est une opération qui permet de supprimer toutes les parties du bois qui sont endommagées. Pour y parvenir, nous ponçons le parquet jusqu’à atteindre les parties dures, saines, non infestées par ces parasites. Ce faisant, nous le débarrassons non seulement des parties abîmées, mais également des insectes qui sont à l’intérieur. Après le ponçage, nous brossons et dépoussiérons le parquet.

Cette opération permet d’apprêter le parquet à recevoir le produit anti-xylophage. Elle garantit sa meilleure pénétration dans le parquet pour un résultat optimal.

Après le ponçage, nous enlevons, tous les quarante centimètres par rangées, une lamelle de parquet. Cela nous permet d’accéder aux lambourdes (l’intérieur du parquet).

La pulvérisation comme traitement anti xylophage

La pulvérisation est l’étape qui suit celle de ponçage. Au cours de cette opération, nous pulvérisons trois couches du produit de traitement sur et dans votre parquet. Cela permet au traitement d’être plus efficace. Pour une surface de trois mètres carrés, nous utilisons un litre de produit fongique. Nous faisons pareil pour les lames enlevées précédemment.

Lorsque le parquet et les lames sont secs, nous remettons celles-ci en place.

L'injection comme traitement anti xylophage

L’injection est la technique extrême permettant d’en venir à bout des insectes xylophages dans les infestations les plus avancées. Elle consiste en effet à traiter le parquet en profondeur. Pour y parvenir, nous perçons des trous à travers lesquels nous injectons le produit dans le parquet.

Notons que, souvent, un parquet qui a besoin d'injection est trop endommagé et devra finalement être remplacé. CF notre service de remplacement de lame de parquet à Paris.

Le xylophène en traitement curatif

Dès que vous remarquez que votre parquet est infesté, il est important de nous faire appel dans l’immédiat. Ne l’oubliez pas, les insectes xylophages pourraient causer de sérieux dommages à votre bâtiment.

Une fois sur place, nous procédons à une analyse nous permettant de détecter l’origine des bestioles et l’ampleur de leurs dégâts. Ensuite, nous procédons au bûchage tel que décrit un peu plus haut.

Une fois la surface de votre parquet propre et débarrassé de toutes finitions, nous appliquons 3 à 4 couches de « XYLOPHENE® Meubles, Objets et Parquets » aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de votre parquet. L’application se fait par badigeon. Le produit est passé sur toutes les parties des lamelles (faces, coupes et extrémités).

Quant aux lamelles sérieusement endommagées, nous procédons à leur remplacement.

Le xylophène en traitement préventif

Il est possible de prévenir l’attaque des insectes xylophages grâce à un traitement préventif. Ce dernier est moins onéreux qu’un traitement curatif et une rénovation de parquet. Il garantit la protection de votre parquet contre l’infestation de ces nuisibles pendant une durée de 10 ans.

Pour immuniser votre parquet contre l’attaque de ces parasites, nous utilisons le plus efficace des produits insecticides disponibles sur le marché : le xylophène. Il existe en trois normes :

  • La norme EN 20 : Prévient contre le lyctus
  • La norme EN 46 : Prévient contre le Capricorne des maisons et
  • La norme EN 49 : Efficace contre la vrillette.

Soucieux de votre santé et de la préservation de l’environnement, nous avons opté pour l’utilisation du xylophène A+ avec le moins d'émissions dans l’air possible.

L'importance d'un traitement anti xylophage avec de faibles émissions dans l'air intérieur

Selon l’Agence de sécurité sanitaire (ANSES), les émissions de COV sont nuisibles aussi bien à la santé humaine qu’à l’environnement. C’est pourquoi la norme ISO 16000-9 impose que les produits à appliquer sur les matériaux de construction (ceux en bois surtout) soient à très faible émission de COV dans la nature. Classés A+, ces produits sont également à très faible odeur au moment de leur application.

Le xylophène A+ avec émissions dans l’air uniquement est donc, conformément à la norme ISO 16000-9, garant de la protection de la santé des occupants de votre maison et de celle de la nature.

Les essences de bois favorites des insectes xylophages

Comme dit plus haut, les insectes xylophages se nourrissent de bois. La majorité d’entre eux rongent le bois à l’état larvaire. Mais pour d’autres (les termites par exemple), il est leur nourriture principale.

Par ailleurs, chaque espèce a ses particularités :

  • Les capricornes de maisons adorent le bois résineux tels que l’épicéa, le sapin ou encore le pin
  • Les termites raffolent de toutes les essences de bois à l’exception de ceux exotiques
  • Quant aux lyctus, ils ont un gout prononcé pour les exotiques et feuillis ayant une forte concentration en amidon (frêne, chêne, alachi, limba, koto, etc.)
  • Les vrillettes affectionnent plus les essences résineuses et feuillues telles que l’aubier, le chêne, etc.

Obligations à connaître en cas d'invasion de xylophages

Conformément aux normes en vigueur, si vous habitez dans une zone infestée par les insectes xylophages, vous devez nécessairement procéder au diagnostic de votre immeuble avant d’effectuer toute transaction là-dessus.

Par ailleurs, lorsqu’un immeuble dans lequel vous habitez est infesté, vous êtes tenu de le déclarer à la mairie. Cette dernière se chargera à son tour de prévenir le reste de ses occupants.