Quel est le prix d'une rénovation de parquet massif ?

Votre devis en ligne en 2 minutes !

DÉCOUVRIR

Depuis peu, votre parquet massif a perdu une partie de son éclat. Lui autrefois si brillant est désormais aussi terne qu'un jour de pluie. Peut-être est-il temps de le rénover. En fonction de vos exigences, le prix de la rénovation d'un parquet massif oscillera entre 25€ et 45€ du mètre carré. Avant de faire la moue, sachez que ce tarif est justifié par la longue série d'opérations à réaliser.

Quelles sont les étapes à suivre pour rénover un parquet massif ?

Un parquet massif est une véritable création d'orfèvre. Usiné dans un seul morceau de bois, il peut aisément être centenaire, voire plus. Cependant, pour réaliser cette prouesse, il est nécessaire d'en prendre soin. Et c'est là que la rénovation de parquet entre en jeu.

Quand les impuretés et l'usure du temps ont déjà entamé le revêtement, rien de mieux qu'un ponçage pour lui rendre sa pureté. Envie d'un peu de brillance ? Il suffit de passer du vernis ou du vitrificateur. Vous l'aurez compris. Pour redonner sa superbe à un ancien parquet massif, ponçage et vitrification se doivent de figurer au programme.

Le prix d'une rénovation de parquet massif doit donc inclure le ponçage et la vitrification.

1. Le ponçage du parquet massif

Plus le temps passe, plus votre parquet massif perd de sa prestance. C'est inévitable. Entre les poussières et les pas des Hommes, le revêtement finit par ne plus être que l'ombre de lui-même. À l'aide d'une machine à poncer, un artisan chevronné le débarrasse de cette couche non désirable.

Même s'il est possible de s'arrêter à cette étape, c'est fortement déconseillé. Ainsi mis à nu, le parquet massif sera plus sensible aux attaques externes. C'est pourquoi, afin de prolonger son espérance vie, une autre manœuvre doit suivre.

2. La vitrification, le vernissage ou l'huilage du parquet massif

Une fois votre parquet massif redevenu pur, la rénovation n'est pas encore finie. En effet, pour le protéger des intempéries et peaufiner son allure, il est recommandé d'appliquer du vernis, de l'huile ou du vitrificateur. Ces composés agiront comme un bouclier, rendant le bois inattaquable par les agents externes.

Au final, quel est le prix d'une rénovation de parquet massif ?

Comme précisé plus haut, il n'est pas nécessaire d’associer ponçage et finitions. Dans le cas où vous le feriez, attendez-vous à payer entre 25 et 45 € par mètre carré. Autrement, les tarifs moyens pratiqués sur le marché seront de 15-25 €/m2 pour un ponçage professionnel et 10-30 €/m2 pour les finitions (vernissage, huilage ou vitrification).

Néanmoins, le seul moyen d'être sûr est de demander un devis auprès d'un ponceur professionnel. Pour les habitants de Paris et de l'Île-de-France, passez par nos services et admirez le résultat.

Les Ponceurs Normands vous proposent une formule de rénovation de parquet massif tout compris, réalisé par les meilleurs artisans, pour seulement 36,30€ /m². Générez immédiatement votre devis PDF en ligne !

Même si la question du prix ne se pose plus, la rénovation de parquet est loin d'avoir révélé tous ses secrets. En effet, avant de contacter les Ponceurs Normands, encore faut-il vous assurer que votre sol puisse être rénové.

Quels parquets peuvent être rénovés ?

Tous les parquets ne peuvent pas faire l'objet d'une rénovation. Certains comme le parquet stratifié n'auront jamais droit à une seconde vie. Une fois que l'éclat d'une lame disparaît, cette dernière doit être immédiatement remplacée. Et là, vous vous demandez sans doute pourquoi.

En dépit de ce que laisse suggérer son nom, le parquet stratifié n'est pas fait de bois. En lieu et place d'écorce, il est composé d'un agrégat de particules de bois reliées les unes aux autres avec du liant. En foi de quoi, il ne peut être ni poncé, ni stratifié. Si vous désirez changer l'aspect d'un parquet stratifié, vous pouvez avoir recours à des produits qui rajouteront un effet mat ou satiné.

Tous les professionnels le savent. Les seuls parquets qui peuvent faire l'objet d'une rénovation sont ceux taillés en bois massif et contrecollé. Attention cependant… Autant les parquets en bois massif sont connus pour leur résistance à toute épreuve, autant il est recommandé d'être plus délicat avec ceux en bois contrecollé. Cela est dû au fait que la couche d'usure de ces derniers disparaît plus rapidement.

Pour les néophytes, sachez que la couche d'usure est la partie supérieure du parquet. C'est ce segment qui est visible à l'œil nu. Plus la couche d'usure est épaisse, plus le parquet peut être poncé. En revanche, quand elle est trop mince, il n'est plus possible d'effectuer certaines manœuvres.

C'est pourquoi, une fois sur place, les Ponceurs Normands vérifieront d'abord l'état de la couche d'usure de votre parquet. Ainsi, ils seront en mesure de vous proposer des solutions dont l'abrasion n'abîmera pas vos lamelles de bois.

Combien de fois est-il possible de rénover un parquet ?

Toutes les rénovations de parquet débutent par un ponçage. Or, à chaque fois, l'opération réduit l'épaisseur de la couche d'usure. Pour faire simple : le nombre de rénovations de parquet est limité dans le temps.

Combien de fois est-il possible de poncer un parquet massif ?

Quand il est neuf, un parquet massif a une couche d'usure dont l'épaisseur oscille entre six et neuf millimètres. Sachant que chaque décapage fait perdre un millimètre, il est donc possible de le rénover cinq à huit fois.

Combien de fois est-il possible de rénover un parquet contrecollé ?

Les parquets en bois contrecollé ont un désavantage de taille : naturellement, leur couche d'usure est beaucoup plus fine.

En regardant de plus près, vous vous apercevrez que votre parquet contrecollé est fait de trois couches. Du haut vers le bas, il est possible de distinguer :

  • le parement : faite d'essence noble, cette partie constitue la couche d'usure du parquet contrecollé ;
  • l'âme centrale : aussi appelée couche centrale, elle est constituée d'une espèce sylvestre beaucoup plus commune ;
  • le contre parement qui est composé de bois résineux.

En fonction du bois constituant le parement, la couche d'usure d'un parquet contrecollé fera entre deux et six millimètres d'épaisseur. En foi de quoi, le parquet contrecollé ne pourra être poncé qu'une ou cinq fois.

Un dernier conseil

Arrivé à ce stade de l'article, la rénovation de parquet n'a plus de secrets pour vous. Vous savez exactement quelles sont les étapes du décapage, le prix et surtout si votre projet est réalisable. Peut-être même avez-vous déjà composé le numéro des Ponceurs Normands sur votre téléphone…

Avant de lancer l'appel, il y a un dernier élément à prendre en compte.

Pour qu'une rénovation de parquet se passe bien, il est nécessaire de préparer la pièce. Entendez par là qu'elle doit être intégralement vidée. Retirez tous les meubles. Fermez les portes pour circonscrire la zone de travail. Ce n'est qu'ainsi que la rénovation de parquet se déroulera dans d'excellentes conditions.

Disposez-vous d'un espace où stocker vos effets le temps que les Ponceurs Normands redonnent un nouveau souffle à votre parquet défraîchi ? Si la réponse est oui, obtenez immédiatement un devis gratuit réalisé par les Ponceurs Normands.