3 erreurs de vitrification à éviter

Votre devis en ligne en 2 minutes !

DÉCOUVRIR

Pour une tierce raison, vous avez pris une décision : réaliser vous-même la vitrification de votre parquet. Sur le papier, l'opération a l'air simple. Vous en êtes sûr, vous la réussirez haut-la-main. Vernis pour parquets dans une main, pinceau dans l'autre, vous êtes sur le point d'appliquer la première couche. Minute, papillon ! Attention à ne pas abîmer irrémédiablement votre parquet en commettant l'une de ces trois erreurs de vitrification monumentales.

Ne pas préparer le parquet

Quoi ? Il est nécessaire d'exécuter un travail préparatoire avant de vitrifier un parquet !?

Oui, Monsieur. Même si vous aviez confié l'installation de votre sol aux Ponceurs Normands, la vitrification implique quelques ajustements.

Tout d'abord, portez des Équipements de protection individuelle (EPI) notamment des gants et au moins un masque. C'est le strict minimum pour éviter que les poussières ne vous fassent pas éternuer tout le long de la vitrification.

Certaines erreurs de vitrification sont excusables, mais celle là est vraiment très facile à éviter, il faut juste en avoir conscience et prendre son temps.

Concernant le parquet, prenez quelques minutes pour l'observer minutieusement. S'il est ancien, il est nécessaire de retirer l'ancien vernis avec une cire appropriée. Est-il maculé de taches ? Il est temps de recourir au détachant pour bois. Dans le cas où des trous sont dispersés çà et là, comblez avec un reboucheur. Et la liste ne s'arrête pas là…

Examinez attentivement le parquet à la recherche de clous. Dès que vous en repérez un qui dépasse, retirez-le ou enfoncez-le. Finissez en dépoussiérant toute la surface de travail. Eh oui… Vitrifier un parquet est un travail de longue haleine qui débute bien avant l'application du vernis.

Qui sommes-nous ?

Les Ponceurs Normands est une entreprise de rénovation de parquet massifs présents à Paris et en Île-de-France. Nous avons pour ambition d'être les meilleurs artisans spécialistes de la rénovation de la région, et travaillons autant avec des particuliers qu'avec de grands hôtels et entreprises. Dès qu'un parquet a besoin d'un coup de jeune à Paris, nous sommes là !

Actifs depuis plus de dix ans, les Ponceurs Normands proposent une formule de rénovation de parquet premium tout compris : nettoyage, ponçage et vitrification. Nous ne travaillons qu'avec les produits de la marque BONA, qui sont reconnus dans le domaine de la rénovation de parquet pour leur extrême qualité.

Enfin, nous proposons à nous clients un générateur de devis en ligne très pratique, et nous intervenons sur un simple accord email, sans demander d'acompte ! Grâce à tous ces points, nos clients nous notent extrêmement bien sur Google Maps. Vous aussi, confiez nous votre parquet !

Bâcler le ponçage

Poncer un sol est loin d'être une sinécure. C'est une tâche chronophage qu'il peut être tentant d'expédier pour se ruer sur le vernis. Quelle grossière erreur… Mal poncé, un parquet sera moins réceptif au vernis dont vous le recouvrerez. C'est certes pénible mais pensez sur le long terme : votre maison en vaut largement le coup.

Une fois la surface désencombrée, passez la ponceuse au moins trois fois. Le premier passage se fera au gros grain, le second au moyen grain et le dernier avec un petit grain. Et ce n'est pas tout.

Photo d'un bon ponçage, évitant ainsi une erreur de vitrification classique.

Pour que le ponçage soit efficace, il faut non seulement bien choisir sa ponceuse à parquet mais aussi suivre le mouvement naturel du bois. Zone après zone, appliquez la ponceuse en allant dans le même sens que les veinures de l'essence. C'est un travail de fourmi dont dépend le résultat final.

Une fois les trois ponçages terminés, dépoussiérez à l'aspirateur. Passez un chiffon humidifié ou si le bois est épais (chêne, châtaignier, etc.), utilisez de l'alcool à brûler.

Certaines ponceuses permettent un ponçage sans poussière, ce qui est très pratique lorsqu'on doit faire de grosses surfaces.

Ne pas faire appel à un professionnel

Il n'est pas question ici de prêcher pour sa paroisse, juste d'énoncer des faits. La meilleur façon d'éviter les erreurs de vitrification est de passer par un pro ! Vitrifier un parquet est très technique et épuisant moralement comme physiquement. Après la préparation et le ponçage, c'est loin d'être fini. Il faut encore réaliser une série de plusieurs opérations :

  • passer deux couches d'insecticide pour éviter que votre parquet ne soit réduit en charpie par les termites ;
  • installer deux couches de fongicides pour limiter la propagation des moisissures et autres champignons ;
  • utiliser une teinture pour apporter de l'éclat au bois ;
  • solidifier et étanchéifier le bois avec un fondeur (à appliquer au moins deux fois) ;
  • dégager deux jours pour l'application du vernis à proprement parler.

Relisez cette longue liste de tâches et osez dire que vous ne ressentez pas de la fatigue. Pour un amateur, il est très facile de réaliser toutes ces opérations avec assiduité. Peut-être au début mais ensuite… Vous allez passer des décennies avec ce parquet. Ne prenez pas de risques inutiles et contactez les Ponceurs normands pour avoir l'assurance d'un travail de qualité.