Ponçage de parquet : Choisir son artisan

Votre devis en ligne en 2 minutes !

DÉCOUVRIR

Le parquet en bois, qu’il soit neuf ou ancien, nécessite d’être poncé afin d’être vitrifié et d’apporter plus de design à votre maison. Mais à quel artisan faire appel pour s’en charger ? Comment choisir le meilleur ? Découvrez les réponses à vos préoccupations sur cette page.

Quel artisan pour le ponçage de parquet ?

Le parqueteur est par excellence, l’artisan qu’il vous faut pour le ponçage de votre parquet. En effet, celui-ci est un spécialiste qui se charge de la fabrication de parquet ainsi que de sa pose, son entretien et sa rénovation.

Le ponçage est quant à lui, l’opération qui consiste à rendre la surface d’un parquet lisse, propre et plane en utilisant des abrasifs. Mais les techniques et les abrasifs utilisés diffèrent selon qu’il s’agisse d’un ancien ou d’un nouveau parquet.

Par ailleurs, le parqueteur peut travailler dans une société ou tout seul.

La plupart des parqueteurs vendent et posent du parquet, en plus de proposer le ponçage. Notre société, les Ponceurs Normands, se spécialise uniquement dans la rénovation de parquets massifs et le ponçage sans poussière de parquet en région parisienne. En optant pour une société spécialisée comme la nôtre, vous vous assurez d’un ponçage de très haute qualité.

Comment sélectionner votre parqueteur ?

L’artisan auquel vous faites appel pour le ponçage de votre parquet doit être en droit d’exercer. Il doit être également fiable, compétent, réactif, etc. Voici les points à vérifier avant de procéder à votre choix.

Son existence juridique

Pour savoir si l’artisan à qui vous comptez confier le ponçage de votre parquet est juridiquement établi, vérifiez s’il est inscrit au répertoire des métiers. Le numéro qui lui a été attribué lors de son inscription est composé de 9 chiffres et figure sur le devis.

Si vous optez pour une entreprise commerciale par contre, vérifiez son numéro d’inscription au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Ce numéro débute par RCS et comporte 9 chiffres suivis de la ville d’enregistrement. Elle doit également détenir un numéro de TVA intercommunautaire ou un numéro SIREN/SIRET.

Le lieu d’établissement du parqueteur

Posez à votre parqueteur la question de savoir où sont situés ses locaux. Puis vérifiez si l’adresse qu’il a donnée ne correspond pas à une simple domiciliation. Aussi, pour vous épargner des coûts de transports élevés, veillez à ce que ses locaux ne soient pas trop loin de votre chantier.

La situation financière et juridique du parqueteur

Vérifiez si votre parqueteur n’est pas en redressement judiciaire ou en dépôt de bilan. Vous éviterez ainsi de lui payer un acompte alors qu’il ne peut plus réaliser votre ponçage.

Ses assurances

Vérifiez si votre parqueteur a souscrit à une assurance garantie décennale et à une assurance responsabilité civile du chef d’entreprise. Ces deux assurances constituent en effet une obligation légale.

Demandez-lui de joindre ces assurances à son devis. Puis vérifiez si elles sont toujours valables. Vérifiez également si elles couvrent les travaux que voulez lui confier. Si vous avez des doutes, contactez la compagnie d’assurance.

Ses références

Demandez à votre parqueteur s’il a déjà eu à réaliser des travaux semblables aux vôtres. Si oui, demandez-lui de vous donner la liste de ses récentes réalisations ainsi que les coordonnées des clients concernés. Contactez ceux-ci afin de vérifier auprès d’eux, le professionnalisme et l’expérience de votre artisan.

La durée des travaux

Demandez à votre professionnel le temps que dureront les travaux. Puis entendez-vous sur les démarches à effectuer en cas de dépassement de ce délai.

Par ailleurs, vous devez également tout mettre en œuvre pour permettre à l’entreprise de bien avancer lors de ses travaux.

La tarification du parqueteur

Les prix varient d’un parqueteur à un autre. Pour choisir le meilleur tarif pour votre ponçage, faites établir plusieurs devis par divers artisans. Puis procédez à une comparaison entre ces devis. Cependant, sachez qu’un prix relativement bas pourrait correspondre à un travail de mauvaise qualité.