Comment isoler un parquet posé sur lambourdes ?

Accueil / Comment isoler un parquet posé sur lambourdes ?

Rénover son parquet sans perdre en confort thermique, c'est possible ! Vous êtes nombreux à vous poser la question suivante : comment isoler un parquet posé sur lambourdes efficacement, sans dégrader ce revêtement noble ?

Cette interrogation est légitime quand on sait que 25% de la déperdition de chaleur d'une maison se fait par le sol. Un parquet posé sur lambourdes, s'il est esthétique, n'offre pas une isolation optimale. Pourtant, différentes solutions s'offrent à vous pour concilier isolation thermique et préservation de votre belle parquette.

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment isoler un parquet posé sur lambourdes, puis nous répondrons à toutes vos questions.

Grâce à ces conseils, vous pourrez faire les bons choix pour que votre parquet reste beau tout en gardant les pieds au chaud !

Comment isoler un parquet posé sur lambourdes ?

Les étapes pour isoler un parquet posé sur lambourdes

Chez Les Ponceurs Normands, nous n'aimons pas tourner autour du pot. Alors voici immédiatement le protocole à suivre pour isoler un parquet posé sur lambourdes. Nous aborderons les détails plus loin.

1. Préparation

Positionner la laine de verre entre les solives en la répartissant uniformément pour qu'elle recouvre toute la surface. Choisir une laine minérale ou naturelle en rouleaux ou en panneaux pour faciliter la mise en oeuvre.

Utiliser éventuellement une sous-couche de liège en complément sous les lambourdes pour améliorer l'isolation phonique.

2. Pose de l'isolant

Installer les lambourdes qui serviront de support au parquet. Elles peuvent reposer directement sur le sol ou être surélevées par des cales.

Mettre en place l'isolant choisi entre les lambourdes en veillant à ce qu'il n'y ait pas de ponts thermiques. Ajuster les découpes et la pose en fonction de l'espacement éventuellement irrégulier des lambourdes.

3. Finition

Fixer les lames du parquet sur les lambourdes à l'aide de clous en évitant d'endommager les rainures.

Enfoncer les têtes de clous à la fin pour qu'elles ne gênent pas lors de la pose des autres lames.

L'isolation d'un parquet sur lambourdes est assez simple à réaliser soi-même et permet d'améliorer le confort thermique et acoustique.

Comment couper les matériaux d'isolation pour isoler un parquet sur lambourdes ?

Pour découper les matériaux d'isolation destinés à un parquet sur lambourdes, il est recommandé d'utiliser :

Un couteau à grosses dents
C'est l'outil le plus adapté pour découper proprement les isolants en rouleaux, panneaux ou vrac. Un couteau bien affûté permettra des découpes nettes et précises.

Des ciseaux
Des gros ciseaux peuvent convenir pour découper certains isolants souples comme la laine de verre ou la laine de roche. Cela évitera de trop les effilocher.

Une scie
Pour les panneaux rigides comme le liège ou les panneaux de fibre de bois, une scie sera plus efficace qu'un simple couteau. Choisir de préférence une scie à denture fine.

Il est également recommandé de porter des gants et un masque de protection lors de la manipulation et de la découpe d'isolants fibreux ou poussiéreux.

Une fois découpés, les morceaux d'isolants devront être ajustés précisément à la largeur entre les lambourdes avant la pose définitive.

Comment choisir l'isolant d'un parquet posé sur lambourde ?

Voici les principaux critères pour choisir l'isolant d'un parquet posé sur lambourdes :

Performance thermique
Il faut choisir un isolant avec une bonne conductivité thermique, généralement inférieure à 0,040 W/m.K pour les isolants les plus performants (laine de verre, laine de roche, polyuréthane).

Épaisseur disponible
L'isolant doit s'adapter à l'espace entre les lambourdes, donc son épaisseur est importante. En général entre 50 et 200 mm.

Facilité de mise en œuvre
Certains isolants comme les laines minérales en rouleaux ou les isolants en vrac sont plus simples à installer entre des lambourdes irrégulières.

Performance acoustique
Pour une isolation phonique, privilégier des matériaux denses et élastiques comme le liège ou certains isolants à base de laine.

Pérennité, stabilité dans le temps
Choisir un isolant qui ne se tassera ou ne se dégradera pas au fil des années (laine de roche, de verre, liège).

Il faut donc faire un compromis entre toutes ces caractéristiques en fonction du budget et des performances recherchées.

Quels sont les types d'isolants les plus couramment utilisés pour un parquet sur lambourdes ?

Les types d'isolants les plus couramment utilisés pour un parquet sur lambourdes sont :

  • La laine minérale (laine de verre, laine de roche) en rouleaux ou en panneaux semi-rigides. C'est un isolant très performant, facile à mettre en œuvre et bon marché.
  • Les isolants naturels ou biosourcés comme la laine de bois, la laine de coton, le chanvre, etc. Ils sont écologiques, mais un peu moins performants.
  • Le polystyrène expansé ou extrudé en panneaux. Il offre d'excellentes performances thermiques mais est moins respirant.
  • Le liège, apprécié pour ses qualités thermiques et phoniques. Mais il est plus onéreux.
  • Les isolants réfléchissants, très fins et faciles à installer, mais avec des performances moindres.
  • Les isolants en vrac comme la ouate de cellulose, les granulés de chanvre ou les flocons de laine. Ils épousent bien les formes, mais se tassent avec le temps.

Le choix dépendra des performances recherchées, du budget disponible et de la facilité de mise en œuvre.

Quand et comment poser un pare-vapeur dans le cadre d'une isolation de parquet sur lambourde ?

Voici les recommandations pour la pose d'un pare-vapeur dans le cadre d'une isolation de parquet sur lambourdes :

Quand le mettre en place :

  • Avant la pose de l'isolant, entre les lambourdes et le parquet.

Comment le mettre en place :

  • Choisir un pare-vapeur adapté comme un film Delta Reflex.
  • Le dérouler sur toute la surface entre les lambourdes.
  • Veiller à ce que les feuilles se chevauchent et soient scellées avec du ruban adhésif.
  • Relever le pare-vapeur sur les bords et les murs.

Le pare-vapeur a pour fonction essentielle d'empêcher les remontées d'humidité provenant de la dalle, qui pourraient endommager le parquet. Il protège ainsi l'isolant et le revêtement.

Sa mise en place est une étape clé dans l'isolation d'un parquet sur lambourdes.

À la recherche d'une entreprise pour rénover votre parquet ? Nous vous proposons un outil de devis en ligne pour chiffrer rapidement votre projet.
À la recherche d'une entreprise pour rénover votre parquet ? Nous vous proposons un outil de devis en ligne pour chiffrer rapidement votre projet.